ENSR ANCIENS > Accueil    
Accueil

Calendrier

Rechercher un Ancien

Devenir membre

Le Comité

Faire un don

Albums Photo

Les clubs

Login
Nom d'utilisateur
(email)
Mot de passe
mot de passe oublié

inscription
Concours d'arts visuels - 2e édition, Regards croisés : Les animaux et nous
L’Association des Anciens organise pour la deuxième année consécutive un concours d'arts visuels accessible à toute la communauté scolaire, c’est-à-dire aux parents, aux élèves, au personnel enseignant et non enseignant, et bien sûr aux Anciens.

Le but du concours est de réaliser une œuvre sur le thème : "Les animaux et NOUS (les êtres humains)". Le choix du matériel est libre, de même que la méthode. Il faut uniquement que l'on puisse ensuite photographier l'oeuvre pour pouvoir illustrer un calendrier. Le format doit donc être carré.

Les 12 meilleurs travaux des élèves seront ensuite sélectionnés pour constituer un calendrier et certaines des œuvres des élèves et des Anciens seront aussi choisies pour illustrer les prochaines cartes de vœux des Anciens. Un prix de CHF 1000.– sera attribué pour les adultes et un autre de CHF 500.– pour les élèves.

Le délai pour rendre vos œuvres est le 23 août 2015. Vous pouvez envoyer les travaux par la poste à l'adresse de l'École, ou par e-mail à iglesias@ensr.ch.




Champéry Summer Camp '15 – 28 juin au 15 août 2015
Cette année encore, l'École Nouvelle organise son camp d'été à Champéry. Celui-ci se déroule sur 7 semaines, du dimanche 28 juin au samedi 15 août selon la formule traditionnelle : cours de français, d'anglais ou de maths le matin, activités l'après-midi (randonnée, piscine, patinoire, VTT, lasergame, bowling, dévalkart, tir à l'arc, excursions, aquaparc, équitation, parapente, labyrinthe, parc aventure, ...) et temps libre (tournois de ping-pong, de babyfoot, de badminton, sports divers et même d'été, vidéos, disco, chants, jeux, ...) le soir. Possibilité de préparer le diplôme du DELF en français et du Cambridge en anglais.

Le camp accueille une centaine d'élèves (entre 10 et 25 élèves par semaine) d'une vingtaine de nationalités différentes, environ la moitié étant des élèves de l'École. Pour s'inscrire, il suffit d'envoyer un e-mail au secrétariat de l'École : info@ensr.ch ou par téléphone : +41 21 654 65 00.




Grand Jeu - Vendredi 22 mai 2015
7h30, Ouchy, les quais sont vides. La ville est calme quand soudain, brisant le froid et l’heure (beaucoup trop) matinale, arrivent des êtres bizarres : des Jedis d'une galaxie lointaine, Mario et ses frères, une Alice aux jambes bien trop poilues, des Rockers fous, des Parisiens (si, si!), des Chasseurs de fantômes, et des bêtes polaires… Suivis de très près par des cris, des chansons et des trépignements.

Pas de doute, le Grand Jeu a bel et bien commencé.

Des Jedis munis de lasers faits de tubes en mousse d'aérobic ouvrent le bal, avec un déguisement très intelligent et dans l’air du temps, au vu du nouveau volet de la saga Star Wars qui sortira cette année. Puis les Super Mario Bros font leur entrée avec une belle performance musicale du thème joué sur un impressionnant instrument artisanal concocté à base de tuyaux, et une belle mise en scène des aventures de Super Mario. Alice et ses Merveilles (et ses jambes poilues, à ne pas oublier) nous égaient avec une présentation très drôle entre divers animaux (dont certains ont même chanté toute la journée) et un chapelier fou. Puis c'est au tour des Rockers, dont deux gangs rivaux ont proposé une belle interprétation de combats avant de décider de s'allier pour faire le Grand Jeu – le tout sur de beaux accompagnements musicaux et des leggings roses zébrés. C'est alors qu'Ouchy se transforme en Paris, mais que partiellement : en effet, entre racailles du 93, présentatrices BCBG, mendiants et clochards, deux bouèbes avec de magnifiques accents du Gros-de-Vaud nous rappellent bien qu'on n'a pas vraiment quitté Lausanne. Ensuite, les Ghostbusters font leur entrée, au volant de leur "Ghostbuster-mobile". La présentation de l'armée de chasseurs de fantômes se solde par une excellente chorégraphie musicale, qui a presque autant impressionné les spectateurs que leurs déguisements tout simplement parfaits. Finalement, ce sont les Eskimos qui ferment le bal par une mise en scène très visuelle avec pingouins palmés et ours polaire, avant que le vent n'essaie d'emporter une partie de leur igloo.

Entre une glissade acrobatique d’un pingouin palmé, les déhanchements d’un rocker fou, ou encore les bien drôles accents des 2 Helvètes en terre parisienne, la journée débutait sur les chapeaux de roue et n’allait pas décevoir, tout comme les éclaircissements et le soleil radieux qui se joignaient à cette 64e édition du Grand Jeu.

Départ en bus vers les illustres Bois de Bottoflens, qui cette année se situaient dans la région de Pampigny-Apples...

Le seul petit hic organisationnel aurait pu provenir de l'inversement de dernière minute des postes 1 (initialement celui de M. Modiz) et 2 (des plus ou moins jeunes Anciens : Marghi, Pierre, Tejen, Keyvan et Antonio). Mais il fallait évidemment bien plus que cela pour ébranler des Anciens si longuement rôdés – et Marghi ne dirait pas le contraire ! Ce premier poste double (blind-test rap US en premier, puis course de relais maraîcher-farineux-poisseux-buccal) qui a duré près d'une demi-heure au lieu des 10 minutes prévues, aurait là aussi pu se transformer en contretemps organisationnel... mais cela aurait été sans penser à la clairvoyance de certains Anciens qui sentaient bien que c'est précisément ce léger "retard" sur le programme de la journée qui permettrait à toutes les équipes d'arriver au pique-nique et au camp aux heures planifiées. Deux autres postes attendaient les aventuriers pour le parcours du matin : les mots croisés étymologiques de Monsieur Modiz ayant l'Ecole pour thème et les mimes de Messieurs Terrin, Guignard et Rossé, avant les copieux burgers (bœuf, poulet ou même les deux) préparés par l'équipe de cuisine de l'Ecole. Le plein d'énergie refait, les équipes repartaient pour les nombreux postes de l'après-midi, en commençant par l'"agility" de Mesdames Lüdi, Guetta, Mensi et Myszkorowska, la pétanque de Monsieur Cattin, la slackline de Monsieur Traversi, la visée, les "gages de vitesse" de l'Administration de l'Ecole, le jeu du passe-passe "eau-gobelet" des profs de Maternelles, puis celui de "Camille la chenille" des profs du Primaire. Entre ces postes venait parfois s'intercaler la nouveauté de ce Grand Jeu : le poste mobile de Nicolas Baldy, avant le tant attendu poste infecte et infâme des jeunes Anciens si justement intitulé "le poulpe de la mort qui pue", qui bien bizarrement transcende chaque année les élèves.

Puis entre 15h30 et 17h, arrivée au camp de base, suffisamment tôt (pour une fois) pour que toutes les équipes puissent y monter leur camp, préparer leur feu, se rassasier, se reposer et vainement (on l'espère) essayer de glaner des réponses du questionnaire auprès de professeurs et d'Anciens. D'ailleurs, les réponses au questionnaire n’ont pas manqué de nous éduquer sur certains points : par exemple que le célèbre "Cogito, ergo sum" de Descartes signifierait "Je suis bête", que le monarque actuellement au pouvoir et qui règne depuis le plus longtemps est Louis XIV, que l’un des ingrédients de base d’un Cuba Libre est la levée de l’embargo américain (réponse intéressante, cela dit, et bien plus réjouissante que d’entendre des mineurs parler de rhum et de coca), que la guerre de 100 ans aurait duré entre 20 et 34 ans, ou encore que l’adultère est l'un des péchés capitaux. Dans les questions d’orthographe, une équipe (celle des Parisiens pour ne pas la nommer, elle qui, au moins, aurait dû être en mesure de défendre la langue de Molière) a même expliqué la raison pour laquelle selon elle le mot "espèce" peut être masculin ou féminin, en stipulant qu’en bon français, on dit "un espèce de con", mais "une espèce de conne". En effet, ça semble évident !

La "grande" épreuve du Grand Jeu, le Cross de Nuit – 18 km pour les grands et 14 km pour les moyens – voyait pour la première fois des départs plus tôt et avec seulement 5 minutes de décalage entre les équipes, avec pour but d'éviter qu'une équipe ne rentre au camp à une heure trop tardive et que les contrôleurs de poste ne restent trop longtemps dans les bois. Les départs comme les arrivées (toutes dans les temps) se sont faits dans la meilleure ambiance possible, entre cris d'équipes et chants de motivation, et on notera quelques anecdotes témoignant de l'état d'esprit très résilient des participants : plusieurs élèves de 8e sont parvenus à terminer le cross des grands en entier, et un élève de 8e y a même laissé une chaussure, perdue dans la boue. Il faut relever la très belle performance d'une élève de classe 7, qui a fini le cross des moyens du haut de ses 11 ans, et celle de l'équipe 1 qui a tout de même réussi à s’égarer avant le premier poste dans le cross des moyens, et après le dernier poste pour le cross des grands (il s'agissait en plus du même poste, qui par ailleurs était le plus proche du camp de base).

Alors que l’Ecole Nouvelle s’évertue à jouer avec une météo bien peu prévisible pour le Grand Jeu, qui a lieu chaque année dans la période des Saints de Glace, le beau temps a décidé d’être pleinement de la partie cette année, après une semaine bien mitigée. En effet, mis à part une petite bourrasque qui a brièvement tenté d’anéantir l’igloo des eskimos à la Place du Port d’Ouchy, la journée a été très ensoleillée, et la nuit parfaitement sèche. Au point même que des Anciens d’une pléthore de volées (’96, ’97, ’00, ’06, ’08, '09, ’11, ’12, ’13 et ’14) étaient présents (des Anciens des volées '01 ou '10 ayant raté leur avion étaient aussi là via Skype ou WhatsApp), tant pour applaudir les présentations des équipes le matin comme la présidente des Anciens, Alix de Courten (’94) ou l’illustre Daniel Monthoux (’54), que pour faire des postes dégueulasses pendant la journée (les jeunes Anciens), s’occuper des postes de nuit en jouant au loups-garous et en essayant d’ouvrir des bouteilles avec des chaussures, en terrorisant les enfants dans la forêt, ou encore pour chanter autour du feu en grillant des marshmallows jusqu’à l’aube. Et c'est bel et bien jusqu'à l'aube que certains survivors ont joué de la guitare et chanté autour du feu de camp, alors que d'autres se laissaient emporter dans les bras de Morphée après un parcours de quelque 10 km la journée et 18 km la nuit.

Dès 7h, Izet réveillait les troupes pour le rangement final et le petit-déjeuner, mais surtout pour la préparation physique et mentale des joutes du samedi matin – dernière ligne droite avant le retour vers Chailly, et avant un samedi de sommeil sans doute bien réparateur.

On ne peut parler de l’Ecole Nouvelle sans parler du Grand Jeu. Ce jour (probablement le plus cool de l’année) qui, pour les uns, consiste à déchiffrer une carte dans une course d'orientation semée d’embûches et d’épreuves plus ou moins (surtout moins) intelligentes, à s'encourager, s'entre-aider, se tirer vers le haut et nouer des liens avec des élèves d'autres classes, est pour d'autres (les Anciens) une occasion de se revoir, de se remémorer certaines des plus belles périodes de leur éducation, de proposer des jeux idiots aux Modernes et de rentrer chez soi étonnamment encore plus fatigués que certains élèves, en emportant des effluves d'odeurs de sapin et de feux de bois.

Un grand merci à tous ceux sans qui ce jour ne serait pas faisable : l’intendance, les chauffeurs, les concierges, les cuisiniers, les samaritains, l'administration, la Direction, tous les professeurs, les parents, les Anciens et bien entendu ces valeureux élèves qui en redemandent chaque année. Quel fabuleux Grand Jeu 2015 – sera-t-il possible de faire mieux ? La barre est très haute, mais le prochain rendez-vous est déjà fixé pour mai 2016 !

Ci-dessous la liste des équipes, le programme, les réponses au questionnaire, les participants au jeu du Killer, les mots croisés du poste 2, les parcours de jour et de nuit et bien sûr, les résultats ! Enfin, les photos sont disponibles ici : Photos des Anciens, Photos des jeunes Anciens et Photos de l'APE. Merci à Antonio, Barbara et Elisabeth pour leurs magnifiques clichés.


Équipes    Questionnaire vierge  Questionnaire corrigé  Killer  Parcours de jour  Poste 2 Crossword  Poste 2 Answers  Cross des Moyens  Cross des Grands  Programme    Résultats 



Boutique des Anciens
Si vous souhaitez commander un objet, merci d'envoyer un e-mail à Keyvan Iglesias. Voici les articles disponibles à la boutique des Anciens :
Polaire PEAK Performances (blanche ou bleue) : 99 CHF,
Polo (blanc, rose, bleu clair, bleu foncé avec lignes blanches ou bleu foncé avec le bout des manches blanc) : 29 CHF,
DVD (films de Rémy Barras 1967-1972, de Claude Maréchal 1981 ou de Daniel Monthoux 1996-2003) : 29 CHF,
Carte de voeux et enveloppe : 2 CHF pièce ou lot de 5 cartes avec enveloppes à 10 CHF,
Parapluie : 19 CHF,
Vin du centième : 29 CHF,
Livre du centenaire : 100 CHF.





28 Juin 2015- 15 Aou 2015
Champéry Summer Camp
Camp destiné aux enfants âgés de 9 à 18 ans. Cours de français, d'anglais ou de maths le matin (possibilité de préparer les examens du DELF/DALF ou de Cambridge) et activités (randonnée, grimpe, VTT, piscine, excursions, via ferrata, lasergame, dévalkart, parc aventure, ...) l'après-midi. Plus d'infos ici . Pour s'inscrire, envoyer un e-mail à info@ensr.ch.


12 Sep 2015- 13 Sep 2015
Fête des Anciens et remise des diplômes
Pour s'inscrire, remplir le formulaire en ligne ou remplir et nous retourner le bulletin qui se trouve dans la Chronique. Les nouveaux maturins et béistes sont nos invités.


Designed/engineered by CDFweb S.A.